vendredi, juillet 13, 2007

Pourquoi les intellectuels aiment le génocide

J'aime beaucoup les articles de T. Dalrymple, médecin pénitentiaire britannique retraité marié à une Française.

Je partage souvent ses points de vue, fort éloignés du politiquement correct et de la bien pensance, mêlant libéralisme et conservatisme assumés.

Par contre, j'ai bien du mal à adhérer à son noir pessimisme. Il rejoint cependant Marc Fumaroli sur un point qui a mon accord : la culture pour tous promue par nos gouvernements (britannique et français), c'est plus de culture du tout.

J'ai déjà évoqué l'hypothèse que l'hostilité des intellectuels au le libéralisme était du au fait que celui-ci ne se préoccupe pas de leur accorder une place éminente. Le prétendu génocide dont il est question est celui des aborigènes d'Australie :

Why intellectuals like genocide

Pendant que j'y suis :

The case for mistrusting Muslims

Aucun commentaire: