mercredi, mars 31, 2010

Burqa : le Conseil d'Etat n'a pas de couilles

Evidemment, c'est facile de se réfugier derrière d'apaisantes pleutreries juridiques quand on vit dans les beaux quartiers où jamais on n'est menacé par l'islamisme conquérant.

Je ne serais pas outre mesure étonné que le peuple, excédé par la démission de ceux qui étaient censés le défendre, finisse un jour par balader quelques têtes en haut d'une pique.

Burqa, pour un referendum

Il y a une seule raison d'interdire la burqa, mais elle est excellente : chez nous, en France, la burqa, ça ne se fait pas. Vous voulez porter la burqa ? D'accord, ailleurs. Point final.

Aucun commentaire: